Situé près de la mer et dans un parc boisé d'environ 30 ha, le Manoir, dont les premières datations remontent aux XVème et XVIème siècles, présente un logis principal remanié au  XVIIIème siècle en 1764 et agrandi vers 1900. Il tourne le dos à la mer, comme pour se protéger des vents marins.

Le principal vestige est le grand escalier à vis, en pierre, qui permet d'accéder aux étages supérieurs de l'édifice principal. Berceau de la famille De KERGREC'H, le domaine portant ce nom fut donné vers 1350 au Chapitre de Tréguier par le Duc Jean V. Il fut possession d'abord de la famille De KERGREC'H, puis de 1618 à 1697 celle de la famille de De GOËSBRIAND dont deux membres furent Gouverneurs de Morlaix et le 3ème Lieutenant-Général des armées du Roy. En 1697, il vendit à Christophe De ROSNYVINEN  époux de Prudence DESCARTES, nièce du célèbre philosophe. La famille De KERGARIOU l'achète en 1769 et émigre à la Révolution. Vendu en Bien National en 1799, KERGREC'H est acquis par Pierre Marie DANIEL de KERINOU, ex-procureur du roi à Lannion, puis maire de cette ville. Le marquis Sébastien BARBIER De LESCOËT et son épouse Catherine Reine DE KERGARIOU l'achètent en 1830, et le revendent en 1834 à Aymar Balthazar De ROQUEFEUIL, colonel de cavalerie. Il était passé à KERGREC'H dans son enfance, lors d'une ultime étape juste avant son émigration en Angleterre avec ses parents en 1793.

La famille De ROQUEFEUIL arriva en Bretagne au XVIIème siècle, venue là à la faveur de la glorieuse carrière de plusieurs d'entre eux dans la Marine Royale. Depuis 1834, plusieurs générations De ROQUEFEUIL se sont succédées à KERGREC'H. Impliqués dans la vie locale et politique, ils exercèrent pendant 3 générations la fonction de maire de Plougrescant.

C'est sous leur mandat municipal que furent construites l'église paroissiale actuelle et l'école.   

Depuis 1988, le Manoir de KERGREC'H ouvre ses portes aux hôtes de passage. Nouvellement restauré, le Manoir perpétue aujourd'hui cette activité en accueil hôtelier sous la direction de Mr Pierre Louis ENRIORE, nouveau propriétaire.